Elisa mon histoire

Bonjour à tous et à toutes mes fidèles lecteurs.

Je m’appelle Elisa et je suis une voyante médium. J’ai exercé ce métier depuis 20 ans.

Dans notre famille, la voyance est un don sacré qui s’est transmis de génération en génération.

C’est donc un héritage familial qu’il fallait conserver. Je suis la troisième de la génération.

Le premier était mon arrière grand père et le second était mon père et là c’est à mon tour de prendre le relai.

A voir sur cette angle, l’hérédité résumerait mon histoire et pourtant ce n’est pas le cas.

Le récit de ma vie de voyant médium est en fait un peu plus long. D’ailleurs, c’est une histoire très intéressante.

Alors, je vous amène aujourd’hui à suivre un voyage plein de bonnes surprises.

Tout a commencé lorsque j’avais 12 ans. Mon anniversaire allait bientôt arriver et mes parents avaient prévu d’organiser une fête pour moi dans la maison.

Ensemble, on a décidé d’inviter tous les amis de ma classe, ainsi que mes petits cousins et cousines.

J’ai distribué les invitations et on attendait l’arrivée du grand jour.

La veille de mon anniversaire, j’avais vu dans mon sommeil une terrible catastrophe.

Un de mes amis de classe s’était noyé dans la piscine et en était mort. J’étais terrifié à l’idée de voir se produire un tel mélodrame.

Le lendemain matin, c’est à dire le jour de mon anniversaire, j’ai demandé à mes parents déplacer la fête juste à l’intérieur de la maison.

Je leur disais que la piscine ne devrait pas être utilisée car cela pourrait constituer un grand risque pour les enfants.

Je ne leur avais pas raconté le cauchemar que j’avais eu. Mes parents ont alors exécuté ce que j’ai demandé.

La fête s’est déroulée dans la maison et tout se passait bien. Je n’arrêtais pas de surveiller la piscine car les images revenaient toujours dans ma tête.

L’heure du soufflage des bougies et du partage du gâteau étaient arrivé. Tous les enfants étaient réunis dans la salle ainsi que mes parents.

Alors que j’ai fais mes vœux, quelqu’un a poussé un cri de secours. J’ai tout de suite couru vers la piscine en criant veuillez secourir Luc à la piscine.

On était sorti et mon père est arrivé à temps pour le sauver.

Le soir de mon anniversaire, mes parents m’ont interrogé sur ce qui se passait car ils étaient stupéfaits du fait que je savais ce qui est arrivé.

On ne pouvait pas voir à l’intérieur de la maison et pourtant je savais que c’était Luc qui se noyait.

Je leur ai dit que j’ai vu tout cela dans un rêve. Mon père m’a alors dit ” tu ressembles à ton papa, tu as le don de voyant”

Il m’a fait comprendre qu’il me fallait encore beaucoup de temps pour pouvoir bien constater tout cela.

Je n’ai pas fait attention à ce qu’il me disait même si cela avait beaucoup d’importance.

Je ne faisais qu’ignorer mon don. J’ai même fait tout pour que celui-ci s’endorme à jamais.

Puisqu’au fond de moi, à cet âge là, je ne voulais pas être un voyant. Je ne voulais pas être comme mon père.

Un jour, quand j’ai atteint l’âge de dix huit ans, mon don s’est éveillé de nouveau.

Un ami très proche de moi venait de perdre son père. Son nom est Félix. C’était tragique, son père était mort car il buvait beaucoup.

Avec d’autres amis on a décidé d’assister aux funérailles du père de Félix. Et ce qui va se passer à l’église c’est cela qui allait vraiment m’effrayer.

Alors que tout le monde passait devant le cercueil pour faire les adieux, quand mon tour est arrivé, j’ai vu une autre personne dans le cercueil.

La personne que j’ai vue dans le cercueil n’était pas le père de Félix mais ma mère, j’ai regardé une deuxième fois mais j’avais encore vu le corps de ma mère.

Ce n’est qu’en regardant une troisième fois que j’ai vu le père de Félix.

J’ai beaucoup pleuré car je ne savais pas comment expliquer ces visions. Dès que je suis arrivé à la maison, j’ai parlé à mon père.

C’est là que mon père m’a fait la révélation la plus choquante de ma vie. Il m’a dit: “j’avais déjà fait une vision pareille sur ta mère”

Une année plus tard, ma mère était décédée et c’était dans la même église que celle du père de Félix que l’on a fait les adieux.

Après cette histoire, j’ai enfin pris conscience du fait que j’avais un don qui n’était pas très habituel et qu’il fallait exploiter.

Ce n’était pas très sage de vouloir l’ignorer. Alors, avec mon père, on a entrepris des entrainements pour apprendre à diriger mon talent de voyant.

Chaque soir, on fait des apprentissages de concentration et de connexion dans le but de maîtriser.

Mon père m’a d’ailleurs dit que je n’avais pas de difficultés car le don était en moi.

Ce qui m’a le plus marqué avec les entrainements que j’ai effectués avec mon père c’est une histoire qui s’est passé un soir.

Alors que mon père voulait m’apprendre comment implorer la venue d’un mort dans la planète des vivants, il n’était pas au courant que je le savais déjà.

En sa présence, on a appelé ma mère. Moi j’avais mon technique à moi, un rituel propre à moi. Je ferme toujours les yeux avant de commencer et je regarde tout dans le noir.

Je prononce quelques mots ainsi que le nom de ma mère et la minute d’après, elle me donne des indices de sa présence.

Parfois elle fait bouger la chaise où la table près de nous juste pour dire qu’elle demeure à côté de nous.

On ne pouvait pas la voir car elle choisissait de ne pas apparaître. Mais ce soir là, elle a laissé un certains nombre de messages à moi et mon père.

Elle disait: ” ne soyez jamais triste car je serai toujours à côté de vous, je vous observe de près dans tout ce que vous faites”

Elle disait aussi à mon père qu’il peut refaire sa vie avec une autre femme si cela pouvait lui rendre heureux.

Mais mon père n’a jamais connu une autre femme depuis la mort de ma mère.

Quant à moi, elle m’a transmis le message selon lequel je dois faire ce que je juge bien pour moi et qui me procure le bonheur.

Il ne fallait pas que je complique la vie en voulant juste enchanter mon père.

Mais de toute façon, je que j’avais prévu de faire pour ma vie correspondait bien à ce que désirait mon père.

A la fin de cette invocation, moi et mon père, on décidé de faire une bonne fois pour toute nos adieux à ma mère

On voulait qu’elle repose vraiment en paix. Pourtant, ma mère continuait de passer de temps en temps à la maison sûrement parce que cela lui faisait plaisir.

Elle nous disait qu’elle continuait de veiller sur nous.

Consécutivement à ces apprentissages que j’ai effectués avec mon père, j’ai conclu que j’utiliserai mon don au bénéfice des autres personnes.

C’est un don qui pouvait servir à beaucoup de gens. Et ce serait égoïste de vouloir le garder pour moi seule.

J’ai alors utilisé mon don à toute personne qui avait besoin de mon service.

Je l’ai fait sans contrepartie car ce n’est pas l’argent qui me motive à faire de la voyance mais l’envie d’aider mes prochains.

C’était mes consultants qui insistaient pour me payer beaucoup car il trouvait des résultats concrets.

Les consultations leur procuraient des avantages.

En peu de temps, j’ai atteints le nombre de consultant record allant jusqu’à une centaine par jour.

Une file d’attente était toujours présente jusqu’à tard dans la soirée.

Je me suis alors affilié au site internet pour donner des consultations en ligne.

En effet, la consultation à distance a beaucoup plus d’intérêts que la consultation directe dans un cabinet.

On n’est pas obligé de se déplacer et c’est bien car on évite le coût de transport tout en gagnant du temps.

Je suis actuellement sur le site voyante.ch là où j’offre des consultations en ligne.

Alors, pour toutes vos préoccupations ou vos tracasseries d’ordre sentimental, financier et professionnel, si vous avez besoin de clarification, des réponses, vous pouvez m’appeler directement où m’envoyer un sms.

Je peux répondre à tout moment. Je vous attends.

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

CODE 932